Les araignées et insectes dont nous vous débarrassons

Nous les connaissons parfaitement!

Bien que les araignées et les insectes soient fort utiles et nécessaires pour l'équilibre des écosystèmes, ils peuvent devenir problématiques s'ils se retrouvent en trop grand nombre dans votre demeure ou votre édifice commercial. Voici quelques renseignements utiles à leur sujet afin de mieux comprendre leur mode de vie et de prévenir une infestation.

Araignée

Extermination araignée Québec

Au Canada, les espèces d'araignée que l'on trouve le plus souvent dans nos maisons sont les araignées domestiques, les araignées-loups et les araignées de cave. On ne trouve des veuves noires que très rarement et dans certaines régions seulement.

Alors que beaucoup en ont peur, la présence de quelques araignées dans notre maison ne peut qu'être bénéfique. En effet, ces dernières se nourrissent d'insectes nuisibles. L'araignée-loup, par exemple, est particulièrement utile dans un jardin puisqu'elle se nourrit de chenilles, de punaises et de pucerons. De plus, bien que toutes les araignées possèdent des glandes à venin, il est très rare qu'elles mordent les humains. Beaucoup d'araignées sont nocturnes et vont choisir la fuite plutôt que la confrontation.

Où la trouve-t-on?

À l'extérieur, les araignées aiment se cacher dans le compost, sous des tas de bois, sous des roches ou dans la végétation. En revanche, lorsqu'il fait plus froid, elles pourraient bien tenter de s'infiltrer dans votre maison. À ce moment, ces insectes se réfugient normalement dans les endroits sombres et encombrés comme les garages, les boîtes ou les petites crevasses. Certaines sont aussi attirées par l'humidité et iront donc dans les salles de bain et les sous-sols humides. Il est également commun de les trouver en hauteur dans les coins de mur.

Reproduction

Les araignées femelles pondent des œufs dans des sacs tissés de fils de soie qu'elles fabriquent grâce à leur glande. Avant leur éclosion, les araignées conservent leurs œufs avec elles ou bien les placent à l'abri. Quelques semaines après la ponte, les jeunes qui s'apparentent déjà aux adultes sont prêts à voir le jour. Ils mueront à quelques reprises avant d'atteindre leur taille adulte. Durant l'hiver, les araignées hibernent, peu importe leur cycle de vie.

Comment reconnaître les différents types d'araignée?

Extermination araignée de cave Québec

Araignées de cave

Les araignées de cave tissent des toiles dans les coins de mur des caves et des sous-sols frais et humides. Elles ont de très longues pattes.

Extermination araignée domestique Québec

Araignées domestiques

La couleur de l'araignée domestique passe du blanc sale à presque noir, et sa première paire de pattes mesure près de trois fois la longueur de son corps. Pour se nourrir, elle tisse des toiles dans tous les coins sombres où ses proies sont susceptibles de se faire capturer.

Extermination araignée Québec

Araignées-loups

Ces araignées brun foncé peuvent atteindre jusqu'à trois centimètres de longueur. Contrairement aux autres araignées, elles chassent activement leurs proies et ne tissent ainsi aucune toile.

Alimentation

Pour capturer leurs proies, soit plusieurs espèces d'insectes nuisibles, les araignées les immobilisent en les enveloppant de fils de soie et les paralysent à l'aide de leur venin. Elles injectent ensuite un liquide qui dissout les tissus de leurs victimes et les rendent plus faciles à manger. Comme mentionné précédemment, certaines araignées chassent plutôt activement leurs proies et n'utilisent pas de toile.

Comment prévenir une infestation d'araignées?

Un environnement propre est moins propice à attirer les araignées et les insectes dont elles se nourrissent. Lorsque vous nettoyez votre maison, pensez entre autres à passer l'aspirateur sur les toiles d'araignées qui pourraient se trouver en hauteur, dans les coins de fenêtres ou de plafonds. Cela évitera que les araignées y pondent leurs œufs et envahissent votre maison.

Voici d'autres astuces pour vous aider à prévenir une infestation :

  • Le soir, limitez l'éclairage extérieur près de vos portes et fenêtres puisque les proies des araignées sont attirées par la lumière.
  • Installez des ampoules électriques jaunes, qui attirent moins les insectes, de sorte que les araignées tisseront donc leur toile ailleurs.
  • Passez régulièrement l'aspirateur dans tous les endroits sombres de votre maison, notamment derrière les meubles.
  • Installez des moustiquaires dans vos fenêtres.

Bourdon

Extermination bourdon Québec

Puisqu'il participe à la pollinisation et donc à la reproduction des plantes, les bourdons sont indispensables pour la biodiversité. Comme les abeilles, les papillons et beaucoup d'autres insectes, la population des bourdons a fortement régressé en raison de l'utilisation de pesticides et de l'état de notre environnement. Certaines espèces sont même disparues.

Contrairement à ce qu'ils peuvent laisser croire par leur allure robuste, les bourdons ne sont pas agressifs. Ils piquent uniquement pour défendre leur vie ou celle de leur colonie. Ceci étant dit, ils conservent leur dard lorsqu'ils piquent, et donc survivent après une piqûre.

Comment reconnaître un bourdon?

Le bourdon est facilement différenciable de l'abeille ou de la guêpe par sa taille plus volumineuse et son corps jaune, noir et couvert de poils. S'il vous arrive de voir butiner de très gros bourdons au printemps, il s'agit probablement de reines. Ces dernières mesurent de 13 à 32 millimètres alors que les ouvrières ne mesurent que de 7 à 18 millimètres et les mâles, de 10 à 17 millimètres.

Reproduction

Contrairement à la reine abeille, qui ne s'occupe que de la ponte des œufs, la reine bourdon construit aussi le nid où sa colonie sera fondée. Le printemps venu, elle se met à la recherche d'une cavité préexistante pour y installer son nid. Il peut s'agir d'un ancien terrier de rongeur, d'un nid d'oiseau ou d'un espace vide à l'intérieur d'un mur ou d'un arbre. Une fois l'endroit idéal trouvé, elle y déposera des herbes, de la mousse, des feuilles ou des poils. La reine y construira aussi deux cellules de cire. L'une servira à accueillir ses œufs, et l'autre à contenir son nectar régurgité, en guise de garde-manger.

Une fois les œufs éclos, les ouvrières stériles iront butiner le nectar et le pollen des fleurs pour faire vivre leur colonie. À son plein potentiel, une colonie de bourdons peut compter jusqu'à 500 individus. Cependant, ils sont plus souvent autour de 200. Seules les jeunes reines fécondées survivront à l'hiver. Ainsi, la durée de vie des reines est d'environ un an, et celle des ouvrières de deux mois.

Cloporte

Extermination cloporte Québec

Comme les homards et les crevettes, les cloportes (porcellions) appartiennent à la classe des crustacés et ne sont donc pas des insectes. Ces minuscules crustacés terrestres existent en de nombreuses espèces, mais la plus connue est le cloporte commun. Ils ont comme rôle de participer au processus de compostage et sont inoffensifs pour les humains. Il est donc recommandé de les tolérer autant que possible.

Comment reconnaître un cloporte?

Le cloporte commun est couvert d'une carapace molle d'une couleur variant du gris foncé au gris ardoise. Il mesure un peu moins de deux centimètres et possède sept paires de pattes et deux paires d'antennes.

Reproduction

Leur période de reproduction débute au printemps et se poursuit jusqu' à l'automne. On compte environ deux à trois portées par année, lesquelles comprennent de 24 à 28 petits. Avant leur éclosion, le cloporte femelle dépose ses œufs dans sa poche incubatrice pour les protéger des prédateurs. Ces derniers en sortiront environ 40 jours plus tard.

Quels dommages peuvent-ils causer?

Les cloportes sont inoffensifs puisqu'ils ne mordent pas, ne piquent pas et ne transmettent aucune maladie. Ils ne sont attirés ni par les aliments ni par le bois. Ils peuvent toutefois infester des endroits humides. D'ailleurs, s'ils sont nombreux à l'intérieur de votre demeure, c'est qu'ils le sont encore plus à l'extérieur.

Comment prévenir une infestation de cloportes?

  • Autour des fondations de votre maison, enlevez les feuilles mortes, les roches ou les objets qui pourraient servir d'abri aux cloportes.
  • Vérifiez que l'eau ne s'accumule pas en direction des fondations.
  • Bouchez les fissures des fondations, des fenêtres et des portes.
  • Déshumidifiez l'intérieur de votre maison.

En cas d'infestation

Assurez-vous de concentrer votre énergie sur la partie extérieure de l'infestation, puisque leur présence dans votre maison est certainement minime comparativement à leur activité autour de votre demeure. Réduisez le taux d'humidité là où les cloportes ont été aperçus. Si, malgré vos efforts, les cloportes ne disparaissent pas, n'hésitez pas à contacter un expert d'Exterminateur Québec, qui saura comment s'y prendre pour les faire disparaître définitivement!

Coquerelles (blattes)

Extermination coquerelle Québec

La blatte germanique est l'une des espèces de coquerelles les plus répandues dans le monde entier. Aussi nommés cafard ou cancrelat, ces insectes sont nuisibles depuis quatre millions d'années et il en existe plus de 3500 espèces. Les coquerelles peuvent s'infiltrer chez vous par la tuyauterie, les fissures de fenêtres ou par le transport depuis un endroit infesté. Comme elles se reproduisent rapidement, mieux vaut être à l'affût d'une infestation si vous en croisez une à la maison.

Comment reconnaître une coquerelle?

La blatte germanique, l'espèce la plus commune, est brune, ovale et mesure entre 1,3 et 1,6 centimètres. Elle a deux longues antennes flexibles et son corps comporte deux lignes foncées parallèles, à partir de la tête jusqu'aux ailes. Ces dernières ne lui permettent d'ailleurs pas de voler.

Alimentation

La coquerelle consomme principalement des aliments riches en sucre et en amidon, mais une fois affamée, elle peut se nourrir de n'importe quoi, comme des cadavres d'insectes, des végétaux, de la viande. Cela fait donc de la blatte un insecte nécrophage et carnivore. Pour cette raison, lors d'une infestation, on trouvera souvent les coquerelles dans les cuisines, mais leur présence peut aussi se faire remarquer dans les salles de bain ou dans les sous-sols puisqu'elles cherchent la chaleur et l'humidité.

Quels dommages causent-elles?

Comme tous les insectes, les coquerelles ont leur rôle à jouer dans la nature. Cet insecte est un décomposeur et contribue au recyclage de la matière organique en se nourrissant d'animaux morts. Cependant, dans votre demeure, les blattes peuvent causer beaucoup de dommages. En effet, en fréquentant les cuisines, elles souillent la nourriture et lui donnent une odeur et un goût désagréables. Elles peuvent même transmettre des maladies après avoir circulé dans les ordures et les égouts. Alors qu'elles sont susceptibles de déclencher des crises d'asthme chez certaines personnes, d'autres y sont carrément allergiques.

Comment prévenir une infestation de coquerelles?

  • Gardez les poubelles fermées et propres, et jetez régulièrement les sacs à ordures;
  • Nettoyez rapidement les dégâts de nourriture;
  • Maintenez la propreté des endroits sombres, étroits et humides;
  • Passez régulièrement l'aspirateur pour enlever les résidus de nourriture et les œufs de coquerelles;
  • Ne laissez pas de vaisselle sale sur les comptoirs, particulièrement durant la nuit;
  • Fermez bien les sacs de nourritures pour animaux.

Fourmi charpentière

Extermination fourmis Québec

Au Québec, on dénombre plusieurs espèces de fourmis charpentières. Parmi elles, nous trouvons entre autres la fourmi noire gâte-bois, la charpentière rouge, la charpentière noire et la fourmi d'Argentine. Le corps de la fourmi charpentière rouge est noirâtre avec un thorax teinté de rouge ou de brun. La fourmi noire gâte-bois est quant à elle uniformément noire avec des teintes de brun. Alors que certaines colonies prennent une pause de quelques semaines durant l'hiver, il n'en est pas ainsi pour toutes les fourmis charpentières. Des infiltrations de fourmis charpentières sont ainsi possibles toute l'année.

Comment reconnaître la fourmi charpentière?

Quoique facile à distinguer, la fourmi charpentière est souvent confondue avec les termites. Contrairement à ces dernières, dont la taille est beaucoup plus petite, la fourmi charpentière peut mesurer entre 6 et 25 mm de longueur. De plus, son corps est divisé en trois parties, et c'est la partie mince et allongée du centre qui la distingue particulièrement. Ses antennes arquées et segmentées la différencient aussi des termites aux antennes droites. Chez les charpentières, tant les mâles que les femelles adultes sont ailés au moment de l'accouplement. Une autre manière de les reconnaître est de repérer les sciures de bois laissées sur leur passage, puisqu'elles creusent des tunnels dans le bois humide ou pourri pour y vivre.

Où la trouve-t-on?

Puisque ces insectes apprécient particulièrement le bois pourri et humide, on les trouve en grand nombre dans les forêts, autour de troncs ou de souches d'arbres morts. Cependant, leur goût développé pour le bois peut aussi les amener à s'installer chez vous! Pour se faufiler, les fourmis charpentières utilisent diverses fissures comme celles autour des cadres de portes ou de fenêtres de maisons, et même par la hotte de cuisine.

Comme toutes les fourmis, la charpentière vit en colonie au sein d'une fourmilière, laquelle est régie de manière hiérarchique. D'ailleurs, la taille de la fourmi variera selon son rôle dans la colonie. La plus grosse d'entre elles est sans aucun doute la reine, tandis que la taille et la longueur des mâles et des ouvrières sera différente en fonction de leur rôle. Par exemple, les ouvrières chargées d'être les soldats de la colonie sont les plus imposantes. Dans la fourmilière, les mâles sont plus chétifs que les femelles. Ils servent uniquement à leur reproduction et meurent par la suite.

Espérance de vie et reproduction

La reine a une espérance de vie de 17 ans. Chaque année, cette dernière pond des dizaines d'œufs et crée donc des colonies d'environ 2000 individus en trois ans d'activité. Une fois l'accouplement terminé, le mâle meurt et la reine cherche un endroit pour pondre ses œufs, comme dans un arbre mort.

À l'origine de toute nouvelle colonie, la reine s'occupe elle-même des œufs dont la tâche sera de prendre soin de la fourmilière lorsqu'ils seront adultes, soit de 50 à 70 jours plus tard. À la fin de l'été, lorsqu'un nid est surpeuplé, la reine pond des insectes sexués ailés qui iront fonder de nouvelles colonies satellites. Des dizaines de nids peuvent ainsi entourer le nid principal.

Comment prévenir une infestation de fourmis charpentières?

Afin d'éviter leur présence dans votre maison, il importe d'éloigner tout bois pourri ou humide laissé près de votre maison. Comme ces fourmis se nourrissent d'insectes morts ou vivants ainsi que de diverses plantes, viandes et aliments sucrés, veillez à maintenir votre environnement propre et à bien ranger toute nourriture.

En cas d'infestation

Vous avez tout essayé pour vous débarrasser de ces insectes indésirables? Rien ne semble fonctionner? Faites appel à nos experts et récupérez rapidement votre demeure. Ce sont eux aussi de grands travailleurs, mais contrairement aux fourmis, ils ne laissent aucune trace!

Fourmi de sable

Extermination fourmis Québec

Les fourmis de pavé, ou fourmis de sable, comme l'indique leur nom, ont l'habitude de faire leurs nids sous les pavés, dans le sol sablonneux, sous les trottoirs ou les fondations de bâtiments. Elles sont souvent confondues avec d'autres types de fourmis qui n'ont pas les mêmes habitudes ni les mêmes caractéristiques physiques. Examinons donc ce qu'est plus précisément une fourmi de pavé.

Comment reconnaître la fourmi de sable?

Les fourmis de sable sont de petits insectes mesurant de 2 à 4 mm, à l'exception de leur reine pouvant mesurer jusqu'à deux fois cette taille. Généralement brun foncé, elles peuvent aussi être teintées de rouge ou de noir. Leurs antennes pliées, leur fine taille et les lignes qui apparaissent sur leur tête et leur thorax sont aussi des indices qui nous aident à les reconnaître. Vous n'êtes toujours pas certain de les identifier? Les fourmis de pavé sont facilement repérables par les petits monticules de sables qu'elles laissent au sol, à l'entrée de leur nid. Qui n'en a jamais vu lors d'une balade en nature ?

Où la trouve-t-on?

Les fourmis de pavé préfèrent les endroits humides et vivent donc à l'extérieur, dans la terre ou le sable, sous les roches, près des trottoirs et des fondations ou même sur la pelouse. Cependant, vous l'aurez deviné, elles peuvent aussi s'installer chez vous si elles réussissent à s'infiltrer! Il arrive fréquemment qu'elles envahissent les maisons pour s'y nourrir d'aliments gras ou sucrés. Dans un tel cas, elles s'installent dans les murs et sous les planchers. C'est souvent après une pluie abondante qu'elles viendront se faufiler dans votre demeure. En général, cet insecte est surtout actif à la fin du printemps et au début de l'été.

Reproduction

À la fin du printemps et durant tout l'été, les fourmis de pavé se reproduisent très rapidement. En effet, une reine produit chaque jour jusqu'à 20 œufs dont le cycle de développement tourne autour d'un à deux mois. Une fois fécondée, la reine perd ses ailes et trouve un endroit pour bâtir sa fourmilière, qui comptera de 2000 à 5000 individus.

Comment prévenir une infestation de fourmis de pavé?

Afin qu'elles ne s'installent pas chez vous, voici quelques bonnes habitudes à adopter :

  • Scellez les fissures aux alentours de votre propriété ainsi que celles autour des portes et des fenêtres.
  • Réparez rapidement les fuites d'eau.
  • Libérez votre terrain de débris de bois.
  • Nettoyez rapidement les dégâts de nourriture dans la maison.
  • Tenez propres les endroits où vous gardez de la nourriture ainsi que l'intérieur de votre poubelle.
  • Jetez régulièrement les sacs à ordures.

Guêpe

Extermination guêpe Québec

Alors que le rôle essentiel de l'abeille est bien connu de tous, le mythe selon lequel les guêpes seraient une nuisance et n'auraient aucun rôle bénéfique dans l'écosystème circule. Pourtant, à l'instar des abeilles, les guêpes se nourrissent de nectar, et participent donc à la pollinisation. Sa contribution est toutefois incomparable à celle des abeilles, puisque son rôle est plutôt celui de prédateur. Dans votre jardin, elle est donc votre alliée pour éliminer les pucerons et d'autres insectes. Sa présence aide ainsi à contrôler celle d'insectes nuisibles. Bien que les abeilles se distinguent souvent des guêpes par leur couleur et leurs petits poils, elles sont si proches génétiquement qu'on ne peut se fier simplement à ces caractéristiques pour les reconnaître. Voyons comment bien les différencier.

Comment reconnaître une guêpe?

Les guêpes et les abeilles font partie de la même famille d'insectes, les hyménoptères. Bien qu'il en existe de nombreuses espèces, la guêpe se distingue principalement par sa taille très fine qui sépare son thorax de son abdomen, lequel est noir annelé de jaune ou de blanc. Comme mentionné précédemment, le corps de l'abeille est souvent recouvert de petits poils et ses couleurs sont moins vives que celles de la guêpe. Ces deux insectes se distinguent aussi sur le plan de l'alimentation. Contrairement aux abeilles, qui ne se nourrissent que du pollen et du nectar des fleurs, les guêpes intègrent également à leur alimentation d'autres insectes et de la charogne. De plus, contrairement à l'abeille, qui perd son dard et meurt après avoir piqué, la guêpe femelle ne perd pas le sien, et peut donc piquer à répétition.

Comportement

Au Québec, les guêpes sont très communes et il en existe de nombreuses espèces. Bien que la plupart soient solitaires, celles qui s'installent dans nos propriétés sont sociales, puisqu'elles vivent en essaim. Tout comme les abeilles, la vie sociale de la guêpe est structurée, chaque membre ayant son rôle à accomplir. La colonie est composée d'une ou de quelques reines, d'ouvrières et de mâles. Comparativement à la guêpe solitaire, la guêpe sociale défend son nid plus agressivement, et ce, sur un large périmètre. D'ailleurs, si l'on entend souvent que la guêpe est plus agressive que l'abeille, c'est entre autres à cause de sa diète carnivore, qui l'amène à s'approcher davantage des humains et de leur nourriture.

Comment prévenir une infestation de guêpes?

Comme il s'agit d'un insecte pollinisateur dont la fonction est d'une grande importance, les guêpes ne seront exterminées qu'une fois installées dans votre aire de vie, où elles risquent d'être dangereuses. En effet, pour 17 % de la population, une seule piqûre de guêpe expose à une réaction allergique impliquant un choc anaphylactique, sans oublier que de nombreuses piqûres de guêpes peuvent mener quiconque à une réaction toxique.

Un bon moyen de contrôler la présence de guêpes autour de votre maison est de choisir les sortes de fleurs que vous y plantez. Plusieurs plantes ont d'ailleurs la capacité de les éloigner, comme le basilic, le laurier, la menthe, le jasmin, la lavande et la citronnelle, alors que d'autres les attirent, comme l'achillée millefeuille et la dentelle de la reine Anne.

Dans le cas où vous tenteriez par vous-mêmes de faire fuir les guêpes de votre terrain, il est déconseillé d'asperger des produits insecticides sur les guêpes à l'extérieur du nid, lesquelles ont de fortes chances de s'énerver et de vous piquer. Faire tomber leur nid est tout aussi dangereux. Pour éliminer la ou les reines d'une colonie et mettre fin définitivement à votre problème, contactez un de nos experts!

Perce-Oreille

Extermination perce-oreille Québec

Malgré leur allure effrayante, les perce-oreilles (ou forficules) sont inoffensifs, voire bénéfiques pour les humains. En effet, ces insectes se nourrissent de matière en décomposition et de toutes sortes de ravageurs de jardins comme les pucerons ou les œufs de limaces. Comme beaucoup d'insectes, les perce-oreilles fuient la lumière du jour. Ils se réfugient donc dans des endroits frais, sombres et humides, comme les crevasses du sol, sous les écorces de bois mort, sous les pierres ou même à l'intérieur de certaines fleurs. À la tombée du jour, ils en profitent pour partir à la recherche de nourriture. C'est principalement à ce moment que vous pouvez les voir apparaître à l'intérieur de votre maison.

Comment reconnaître un perce-oreille?

À leur taille adulte, les perce-oreilles mesurent de 1,5 à 2 cm de longueur et leur corps plat est recouvert d'une carapace luisante brun roux. On les reconnaît principalement à leurs petites pinces situées à l'extrémité de leur abdomen. Cet abdomen est d'ailleurs souvent plus foncé que leur tête et leur thorax. Alors que les plus jeunes n'ont aucune aile, les adultes en possèdent de petites, qu'ils n'utilisent cependant presque pas.

Reproduction

Après avoir hiberné sous le sol tout l'hiver, c'est au printemps que les perce-oreilles s'accouplent et que les femelles pondent leurs œufs. Ces larves éclosent ensuite vers la mi-mai. Les femelles s'occupent ainsi de leurs petits, jusqu'à ce qu'ils soient prêts à sortir vers le mois de juillet. À la fin de l'été, après les premières gelées, les forficules font leur chemin jusque dans le sol, endroit où ils passeront l'hiver. Contrairement aux femelles, la plupart des mâles ne survivront pas à ces mois difficiles.

Comment prévenir une infestation de perce-oreilles?

Bien qu'utiles en certain nombre, les forficules deviennent problématiques lorsqu'ils infestent les structures de bâtiments ou des meubles de jardins. Voici quelques conseils à suivre pour éviter une infestation :

  • Cultivez le sol tôt dans l'été pour nuire aux perce-oreilles et à leurs œufs fraîchement pondus.
  • Veillez à maintenir le contour des fondations de votre maison sec et libre de matière organique.
  • Éloignez toute source d'eau des fondations de votre maison.
  • Cueillez rapidement les fruits et légumes de votre jardin avant que les perce-oreilles ne viennent manger ceux qui ont été abîmés par d'autres insectes.
  • Après une cueillette, vérifiez qu'aucun perce-oreille ne se cache dans vos fleurs ou dans vos légumes avant de les rentrer dans la maison.

Malgré tous vos efforts, les perce-oreilles continuent de vous envahir? Contactez un expert d'Exterminateur Québec pour obtenir une estimation gratuite et régler votre problème définitivement!

Punaise de lit

Extermination punaise Québec

Il y a un certain temps, les punaises de lit avaient presque disparu des pays industrialisés. Avec le tourisme, le transport, le commerce et les déménagements, elles sont revenues en force. Bien qu'elles ne transmettent pas de maladies aux humains, leurs piqûres causent des lésions et des démangeaisons, et peuvent engendrer beaucoup d'anxiété et d'insomnie. Sachez que nul n'est à l'abri d'une infestation de punaises de lit. Sa présence ne s'avère pas nécessairement un signe d'insalubrité, surtout lorsqu'elles ont été transportées d'un endroit à un autre.

Comment reconnaître une punaise de lit?

Les punaises de lit ont un corps ovale brun et plat, et mesurent de 4 à 7 millimètres. Comme l'indique leur nom, ces insectes se trouvent la plupart du temps autour des matelas et des sommiers. Selon le degré d'infestation, elles peuvent aussi se cacher dans les fissures des murs, du sol et du mobilier, derrière les tableaux et sous le papier peint. Si vous trouvez des taches brunes ou noires sur votre literie et votre matelas, il y a de fortes chances que les punaises de lit vous infestent.

Reproduction

Le développement complet des œufs de punaises de lit prend environ six semaines. Comme ces dernières pondent de deux à quatre œufs par jour, elles ont la capacité de doubler leur population toutes les deux semaines. Pour s'en débarrasser, il faut donc agir rapidement.

Alimentation

Durant la nuit, ces insectes profitent de votre présence dans votre lit pour se nourrir de votre sang. Elles ont tendance à piquer davantage les parties du corps les plus exposées, comme les jambes et les bras. Après un repas d'une quinzaine de minutes, elles retournent se loger dans votre matelas pour digérer pendant quatre à sept jours. Coriaces, les punaises de lit peuvent survivre près d'un an sans se nourrir. Toutefois, cela ne signifie pas qu'elles ne se nourriront pas si l'occasion se présente à elles.

Comment prévenir une infestation de punaise de lit?

  • Ensachez votre matelas et votre sommier dans une housse à fermeture étanche.
  • Ne récupérez pas de matelas ou de meubles trouvés sur les bords de chemin.
  • Lors d'un déménagement, inspectez bien l'endroit afin de détecter toute trace d'excréments de punaises de lit.
  • Avant de déménager, passez bien l'aspirateur partout et jetez le sac à ordures dans une poubelle à l'extérieur.
  • En voyage, inspectez votre chambre et ne déposez pas vos bagages sur le lit ni sur le sol; accrochez vos vêtements sur des supports et gardez votre valise dans le bain.

En cas d'infestation

  • Communiquez directement avec un de nos experts en extermination.
  • N'utilisez aucun insecticide. Cela risquerait de rendre plus difficile l'intervention de l'exterminateur en répartissant les insectes sur une plus grande surface.
  • Gardez en tête que tout objet peut être conservé, même s'il est présentement infesté.

Coccinelle

Extermination coccinelle Québec

La coccinelle est un insecte coléoptère carnassier, caractérisé par un corps bombé et des élytres (ailes antérieures sclérifiées) aux couleurs vives, souvent ornés de points.

Surnommées « bêtes à bon Dieu », car supposément porteuses de bonheur, les quelque 2 500 espèces de coccinelles (dont 450 vivent en Amérique du Nord) sont des insectes de moins d'un centimètre, à l'exception de la coccinelle asiatique pouvant atteindre un centimètre.

Durant les années 1970, dans le but de lutter contre les insectes ravageurs de cultures comme les pucerons, la coccinelle asiatique a été introduite en Amérique du Nord. En effet, puisqu'elles sont polyphages, c'est-à-dire qu'elles se nourrissent d'autres insectes ravageurs, les coccinelles sont particulièrement intéressantes pour l'agriculture. C'est donc ainsi que des fermes de coccinelles se sont développées, à proximité d'élevage de pucerons pour garantir leur alimentation.

Comment les reconnaître ?

On distingue particulièrement les coccinelles à leur corps en forme de dôme rouge orangé et aux points noirs qu'elles portent sur leurs ailes antérieures (élytres). Ces élytres servent à protéger les ailes membraneuses lorsqu'elles sont au repos. De plus, la couleur vive de ces ailes protectrices avertit les éventuels prédateurs de sa toxicité.

La coccinelle asiatique est l'espèce la plus commune au Canada puisque c'est celle qui a le cycle de reproduction le plus rapide et qui s'est le mieux adaptée à nos hivers. On la reconnaît habituellement grâce à la marque en forme de M derrière sa tête et aux deux taches ovales blanches de chaque côté de celle-ci. Sa couleur varie du jaune moutarde à l'orange foncé. Le nombre de points noirs apparaissant sur ses élytres est variable d'une coccinelle à l'autre. Il est même possible qu'elle n'en ait aucun.

Habitat et reproduction

L'habitat de prédilection de la coccinelle est un environnement modifié par l'humain, comme les jardins, les champs et les plantations forestières.

Après une hibernation de plusieurs mois, les coccinelles s'accouplent au printemps et pondent leurs œufs de sept à quinze jours plus tard. Elles les déposent au revers des feuilles, et cela près de colonies de pucerons, en guise de nourriture. Ces derniers donneront naissance aux larves de quatre à huit jours plus tard, qui poursuivront ensuite leur cycle de développement de quatre à sept semaines. Une coccinelle pourra vivre environ deux ans.

Quels dommages peuvent-elles causer ?

En règle générale, les coccinelles sont des insectes bénéfiques pour l'humain. Prédatrices voraces, elles se nourrissent de plus de 50 espèces de pucerons et en consommeront des milliers au cours de leur vie. Du potager aux vastes terres agricoles, leur rôle protecteur est tout aussi important.

En plus d'être un allié de l'agriculture, la coccinelle ne transmet aucune maladie et n'infeste pas les approvisionnements en nourriture de nos maisons. Seulement trois des 450 espèces de l'Amérique du Nord se nourrissent de plantes.

Cependant, une préoccupation les concernant persiste : leur présence en grand nombre dans les maisons. En effet, à l'automne, en quête d'un lieu confortable pour hiberner, les coccinelles se regroupent et se dirigent souvent vers les maisons et les bâtiments les plus exposés au soleil (côté sud-ouest). Elles se rassemblent ainsi sur les murs extérieurs et finissent par s'infiltrer à l'intérieur. Évidemment, leur présence est d'autant plus accrue autour des maisons ou des bâtiments situés près de jardins ou de champs. Si vous craignez qu'elles se soient introduites chez vous à l'automne, ne soyez pas étonnés de les revoir au printemps lorsqu'elles voudront sortir se reproduire!

Prévention

Le meilleur moyen d'éviter l'infiltration de coccinelles dans votre demeure est d'éliminer la possibilité d'y accéder. Il s'agit donc de calfeutrer le cadre des portes et des fenêtres, de sceller les fissures de revêtement extérieur et des fondations, etc. Comme les coccinelles sont principalement présentes sur les façades ensoleillées des bâtiments, une attention particulière doit être portée à ces endroits.

Souhaitez-vous prévenir une infestation de coccinelles? Un de nos experts s'occupera de vous faire une estimation gratuite!

En savoir plus

L'adulte, pour se protéger des prédateurs, sécrète au niveau des articulations de ses pattes une substance désagréable, appelée coccidine, qui repousse les fourmis et la plupart des oiseaux. D'ailleurs, les couleurs vives de ses élytres sont destinées à avertir les éventuels prédateurs de sa toxicité.

  • Les coccinelles peuvent vivre jusqu'à deux ou trois ans si les conditions sont favorables.
  • Durant l'hibernation, les coccinelles tirent leur énergie de leurs réserves de graisse.
  • Les points d'une coccinelle pâlissent à mesure qu'elle vieillit.
  • Les coccinelles peuvent sécréter un liquide dans les articulations de leurs pattes qui leur donne mauvais goût. Leur coloration sert probablement à rappeler aux autres animaux qu'elles ont un goût désagréable. Une coccinelle qui se sent menacée peut faire la morte et sécréter ce liquide peu appétissant pour se protéger.
  • Les coccinelles mâchent d'un côté à l'autre, contrairement aux humains qui mâchent de haut en bas. En vol, une coccinelle bat des ailes 85 fois à la seconde.
  • Les pucerons sont le mets préféré des coccinelles.
  • Les coccinelles sont appelées familièrement «les bêtes à bon Dieu». Ce surnom est tiré d'une légende remontant au Xe siècle. Condamné à mort pour un meurtre commis à Paris, un homme, qui clamait son innocence, a dû son salut à la présence du petit insecte. En effet, le jour de son exécution publique, le condamné devait avoir la tête tranchée. Mais une coccinelle se posa sur son cou. Le bourreau tenta de l'enlever, mais le coléoptère revint à plusieurs reprises se placer au même endroit. Le roi Robert II (972-1031) y vit alors une intervention divine et décida de gracier l'homme. Quelques jours plus tard, le vrai meutrier fut retrouvé. Cette histoire s'est très vite répandue et la coccinelle fut dès lors considérée comme un porte-bonheur qu'il ne fallait pas écraser.

Le dermeste du lard

Extermination dermeste du lard Québec

Tiré du grec, le terme « dermêstês » signifie « ver qui ronge la peau ou le cuir ». Le dermeste du lard, aussi appelé « bibitte d'humidité », est présent à travers le monde entier. Il s'agit d'un insecte coléoptère nécrophage (se nourrit de cadavres) de la famille des dermestidés, dont les larves peuvent aussi être cannibales. Le dermeste du lard est susceptible d'être trouvé dans les entreposages de grain, comme c'est à cet endroit qu'il se nourrit d'autres insectes. Les différentes espèces du Canada sont les dermestes undulatus, les dermestes noirs, les anthrènes des tapis et les trogodermes des denrées.

Comment les reconnaître ?

On les reconnaît entre autres grâce à leurs élytres décorés d'une bande jaunâtre ornée de trois petits points noirs. Leur corps brun foncé ou noir est plat, allongé et couvert de poils. Adulte, cet insecte peut mesurer jusqu'à 20 mm.

Où les trouve-t-on?

La population de dermeste du lard est largement répandue à travers le pays comme partout ailleurs dans le monde. Mise à part les aires d'entreposage de grain, il est fréquent de trouver ce dernier dans les poulaillers, dans les entrepôts, dans les greniers et… dans nos maisons!

Reproduction

Leur période d'accouplement se déroule principalement au début de l'été. Au courant de la saison, la femelle peut pondre jusqu'à six générations de 100 à 200 œufs chacune. Elle dépose les œufs tantôt individuellement, tantôt en grappes sur des denrées alimentaires. Une fois la conception de 6 à 12 jours achevée, la larve cherche une cachette où elle pourra muer de quatre à cinq fois avant d'atteindre sa taille adulte, soit environ 40 jours plus tard. Alors qu'il est encore à l'état de larve, le dermeste du lard peut se déplacer à travers les denrées.

Alimentation

Malgré sa préférence pour les aliments protéinés comme le lard, le jambon et les viandes séchées ou transformées, cet insecte n'est pas difficile et mange tout sur son passage. En plus d'être nécrophage, il s'alimente de peau, de plumes, de poils, de cheveux, de papier, de pollen de fleur, de fromage et de laine. Il est également connu pour s'attaquer aux cuirs, aux fourrures et aux peaux.

Quels dommages peuvent-ils causer

Les dermestes du lard infestent fréquemment les produits végétaux riches en protéines, en creusant des trous dans les denrées. En raison de leur source d'alimentation, ils sont également de bons candidats d'infestation de musées. En y perçant des trous, ils ruinent facilement les objets d'exposition comme les oiseaux empaillés ainsi que les peaux et les cuirs. Ils s'y prennent de la même manière dans le bois, le mortier, le plâtre ou les métaux souples, affaiblissant ainsi les structures de bâtiments, et endommageant les aires d'entreposage de grain.

Le risque d'une infestation de dermestes du lard est augmenté à la suite d'une infestation d'insectes ou de rongeurs, puisqu'ils se nourrissent de cadavres en tout genre.

Vous craignez être infesté de dermestes du lard?

Voici quelques signes d'infestation :

  • Présence de grappes d'œufs en forme de banane sur des denrées alimentaires;
  • Présence de l'insecte dans vos réserves de nourriture, y compris les boîtes de conserve;
  • Présence d'anciennes mues (vers poilus vides) et de fragments de dermestes adultes.

N'hésitez pas à contacter un de nos experts certifiés pour toutes questions concernant cet insecte nuisible.

Des araignées dans le plafond?

Nous sommes là pour vous!

Nous nous déplaçons à Beauport, Charlesbourg, la Cité-Limoilou, la Haute-Saint-Charles, Ste-Foy et partout sur le territoire de la Capitale-Nationale pour vous débarrasser des araignées, fourmis, perce-oreilles, punaises de lit, guêpes et autres insectes envahisseurs!

Retour en haut de page